Nos actions

Aide alimentaire
Aide alimentaire
L’aide alimentaire est un volet fondamental de l’aide à la personne et représente le premier pas vers la réinsertion pour les personnes accueillies.

Les denrées distribuées proviennent de plusieurs sources : achats en gros auprès de fournisseurs, dons en nature des entreprises, producteurs, consommateurs et subventions en nature de l’Union Européenne et de la France (en savoir plus)
Sur le terrain

L’aide alimentaire est historiquement ancrée dans les premiers combats menés par Coluche. Même si les Restos du Cœur n’ont, depuis, cessé d’élargir le champ de leur action à toujours plus de missions de réinsertion sociale et professionnelle, l’aide alimentaire reste une activité prépondérante au sein de l’association. C’est aujourd’hui encore à travers elle que les Restos du cœur sont les mieux connus et reconnus.  

 

Un grand nombre de centres de distribution alimentaire reste ouvert toute l’année pour assurer une continuité de l’aide alimentaire et, surtout, suivre les familles dans leurs démarches de réinsertion. Les Restos se battent pour maintenir leurs locaux au cœur des villes et refusent de s’éloigner des lieux de vie des plus démunis.

 

Chaque personne accueillie aux Restos a droit à une certaine quantité de nourriture qui lui permet de préparer quotidiennement un repas complet et équilibré pour tous les membres de son foyer.

 

Un repas comprend :

une viande ou un poisson
un légume, des pâtes ou du riz
un fromage ou un yaourt
un fruit
du pain
Des produits d’hygiène (savon, dentifrice…) et des produits alimentaires de base s’y ajoutent : le lait, le beurre, l’huile, le sucre, les céréales, la farine, etc…

 

Les centres de distribution offrent depuis toujours un libre choix des denrées que les personnes peuvent emporter. Ainsi, elles repartent des centres avec des produits qu’elles ont elles-mêmes choisies dans les différentes catégories d’aliments: protéines, féculents, légumes, laitages, etc…

 

En complément des dons en nature et grâce aux dons financiers et subventions qu’ils reçoivent, les Restos de l’Hérault procèdent à des achats en gros auprès de fournisseurs par l’intermédiaire de l’association nationale. Notre association départementale a également opté pour un approvisionnement hebdomadaire de proximité en fruits et légumes, auprès d'un grossiste et de producteurs locaux.  Les centres des Restos du Coeur de l'Hérault peuvent ainsi distribuer aux personnes accueillies des produits frais et de saison afin de leur offrir une meilleure alimentation et une meilleure santé.

 

Cette aide alimentaire fonctionne grâce à deux pôles d’activités distincts : 

- Le pôle d’amont gère dans l’ombre l’approvisionnement et l’acheminement des denrées alimentaires dans l’Hérault à partir de l’Entrepôt départemental.
- Le pôle d’aval assure la distribution sous forme de paniers repas aux personnes accueillies dans les Centres de distribution alimentaire. 

 

Deux autres types d’aides alimentaires spécifiques existent parallèlement à l’aide apportée par les Centres : les repas chauds servis par le Camion du cœur et une aide spécifique pour les bébés.

 

L’ensemble de ces ressources permet à chaque personne accueillie de repartir avec un panier qui lui permettra de cuisiner un repas complet et équilibré pour son foyer. Il comprend des produits alimentaires de base (lait, beurre, farine, huile, sucre, céréale, œufs) mais aussi une viande ou un poisson, un légume, des pâtes ou du riz, un fromage ou un yaourt, un fruit et du pain. Grâce aux dons, les personnes accueillies peuvent choisir dans chaque catégorie d’aliments (protéines, féculents, laitages, etc.), les denrées qu’elles peuvent emporter.  
 

Les Restos Bébés du Coeur
Les Restos Bébés du Coeur
L’association a créé dans les années 90 une structure spécifiquement adaptée aux jeunes enfants et à leurs parents : Les Restos Bébés du Cœur.
Sur le terrain

Les Restos Bébés du Cœur remplissent une mission d’aide à la personne. C’est un lieu d’accueil des bébés de la naissance jusqu’à 18 mois qui permet de répondre aux difficultés des jeunes parents et futurs parents. Ce sont des lieux d’accueil, de partage et d’échanges où les parents y trouvent :

Une aide matérielle : vêtements, couches, produits de  puériculture et d’hygiène, jeux pour enfants et prêt de matériel ;
Une écoute, des conseils en pédiatrie et diététique, un espace de partages et d’échanges avec d’autres parents et des bénévoles souvent expérimentés (comme des puéricultrices, sages-femmes, infirmières, pédiatres, assistantes sociales) ;
Un espace de prévention et d’orientation vers les structures intérieures et extérieures existantes.

 

L’objectif est de créer une relation de confiance avec les parents  grâce à un accompagnement personnalisé et, lorsque cela est possible, avec la création des activités répondant à leurs besoins. 

Les Restos Bébés sont répartis en 6 endroits dans l’Hérault, 2 à Montpellier et 4 dans le reste du département (pour les localiser et connaître les jours et horaires d’ouverture, allez sur la page "où nous trouver"). Leur accès est réservé aux seuls bébés dont les parents sont déjà inscrits dans un centre de distribution alimentaire.

 

Nous avons besoin de bénévoles aux Restos bébés. La disponibilité requise dépend de chaque Point Bébé dont les permanences peuvent varier. En moyenne, une permanence mobilise une demi-journée. Vous êtes expérimenté(e) et vous êtes dispo ? Rejoignez-nous !

Logement
Logement
Disposer d’un toit est une étape élémentaire de l’insertion sociale. L’aide au logement existe depuis la création des Restos, elle prend aujourd’hui diverses formes, qui vont de l’hébergement d’urgence à l’accompagnement vers une location stable.
Sur le terrain

LES TOITS DU COEUR

L’action des Toits du Cœur a eu 25 ans en septembre 2020. Par ce biais, les Restos du Cœur de l’Hérault signent les contrats de location et accueillent des personnes en sous-location. Celles-ci prennent à leur nom les contrats d’électricité et meublent leur appartement.  

Grâce aux dons et à l’entraide, nous leur fournissons mobilier, équipement et électro-ménager de première nécessité. La durée de l’hébergement varie de quelques mois à quelques années. Les travaux d’entretien des logements, les impayés de loyers, les frais de gestion et l’accompagnement bénévole sont supportés par les Restos du Cœur de l’Hérault. Il peut arriver que les Restos fournissent la matière et que les sous-locataires réalisent eux-mêmes les travaux avec l’aide de « bénévoles techniciens » et de professionnels si nécessaire. 

Dès que la situation des personnes accueillies le permet, soit le contrat de location passe à leur nom (on parle de « bail glissant »), soit elles déménagent. 

 
Depuis le début de son activité, l’action des Toits du cœur a permis d’aider

plus de 200 familles, soit plus 650 personnes dont environ la moitié d'adultes et autant d'enfants.

96 logements en roulement ont été mobilisés.

Une quarantaine d'appartements ont pu être mobilisés et de nombreuses familles ont pu être relogées en intermédiation locative.
 

Le financement de cette action est supporté par la Métropole de Montpellier (pour 33 logements) et par une aide à la médiation locative du Conseil Départemental de l’Hérault (convention pour 5 logements), le versement de l’allocation logement en Tiers payant par la CAF et la participation des personnes accueillies en leur qualité de sous-locataires.  

Cette action repose sur l’accompagnement d’une dizaine de bénévoles qui se rendent régulièrement chez les familles pour :  

- Les conseiller sur la gestion de leur budget et la maîtrise de leurs charges locatives
- Les accompagner dans leurs démarches auprès des services sociaux (renouvellement de leur demande HLM) - Encaisser le différentiel de loyer 
- En leur qualité de référents des familles, ces bénévoles accompagnateurs se réunissent une fois par mois pour faire état des démarches accomplies pour trouver un logement autonome et soulever les difficultés rencontrées afin d’y apporter des solutions en groupe ou faire appel au réseau des Toits du Cœur. Une assistante sociale réalise l'accompagnement social des personnes accueillies .  

Retrouvez les coordonnées des Toits du Coeur de l'Hérault sur la page "où nous trouver"

Emploi
Emploi
Face à un marché de l’emploi toujours plus tendu, les Restos mettent en œuvre un accompagnement global et personnalisé pour les publics qu’ils accueillent : remobilisation autour de leur projet professionnel, levée de leurs freins à l’emploi, passerelles vers la formation et le monde de l’entreprise.
Sur le terrain

ACTIONS DÉVELOPPÉS DANS LES RESTOS DU COEUR DE L'HERAULT :
- Le Soutien à la Recherche d’Emploi (SRE) proposé dans les centres d’activités par des équipes bénévoles
- L’insertion socio-professionnelle via les Structures d’Insertion par l’Activité Economique (SIAE) portées par l’association.

 

LE SOUTIEN À LA RECHERCHE D’EMPLOI, un accompagnement personnalisé


Le SRE est proposé par des équipes de bénévoles aux personnes accueillies dans certains centres d’activités.  C’est un accompagnement global et personnalisé tout au long des étapes de la recherche d’emploi :

- remobilisation de la personne et levée des freins à l’emploi
- définition du projet professionnel
- Utilisation des Techniques de Recherche d’Emploi : CV, Lettre de motivation et préparation aux entretiens de recrutement
- Mise en situation d’entretien de recrutement
- Passerelles vers des offres d’emploi notamment grâce à la mobilisation d’un réseau de partenaires locaux institutionnels et privés : mission locale, Pôle Emploi, organismes de formation, entreprises

 

 

L'AIDE A L'INSERTION, reprendre la route de l’emploi


Le Jardin du Coeur de Villeneuve les Maguelone est un atelier et chantier d’insertion (ACI), ouvert en avril 2004, grâce à nos partenaires financiers (Municipalité, Conseil Départemental, Ministère du Travail, Fonds Social Européen). Il nous permet d'accompagner pendant plusieurs mois les personnes en vue de les préparer à l’entrée en formation et au retour à l’emploi. Ces personnes, principalement allocataires  du R.S.A. sont recrutées et employées en contrats aidés (CDDI).

Le Jardin recrute une quarantaine Jardiniers par an, dirigés et stimulés par deux professionnels du maraîchage, du paysage et de l’accompagnement vers le travail, sous la responsabilité de deux bénévoles de l’Association des Restaurants du Cœur de l'Hérault. Un hectare et demi de terrain a été mis à disposition gratuite par la Municipalité de Villeneuve les Maguelone, et deux anciens bâtiments ont été aménagées en locaux techniques, bureaux, vestiaires et salle de réunion.
Toute la production, qui représente de 5 à 7 tonnes de légumes et fruits, est offerte dans les centres de distribution des RESTOS DU CŒUR de l'Hérault, et notamment au Camion du Cœur, qui sert les gens de la rue. 

 

Au-delà de la technicité et des nombreux savoirs liés au jardin ou à des travaux divers, nous tentons à développer un ensemble de savoirs et savoir-être socio-professionnels indispensables pour exercer un emploi quel qu’il soit. Le travail est complété, d’heures de formation sociale et citoyenne telles que secourisme, prévention des risques au travail, gestion de budget, ou liées aux travaux du jardin, telles que mécanique agricole, connaissances de base du sol ou de la plante, maraîchage, construction en pierres sèches,...
Afin de confronter leur souhait d’orientation professionnelle avec la réalité d’une entreprise ou acquérir quelques compétences spécifiques, des immersions en entreprise ont été mises en place, principalement, mais pas uniquement, dans le milieu horticole ou paysager.

 

En plus de l’encadrement technique, les Jardiniers bénéficient quotidiennement de l’aide d’une Conseillère en insertion professionnelle pour l’élaboration et la concrétisation de leur projet professionnel, ainsi que éventuellement dans leurs démarches administratives (logement, santé, finances, justice,…). Le réseau « RESTOS DU CŒUR DE L’HERAULT », à travers ses bénévoles ou ses salariés, a pu être aussi parfois d’un précieux secours pour des personnes en grave difficulté de logement (grâce aux Toits du Coeur) ou en demande alimentaire, ou pour l’accès au micro-crédit social.

 

Nos partenaires :
L’Etat et le Département de l'Hérault versent des aides aux postes. Ce projet est également cofinancé par le Fonds social Européen. Plusieurs entreprises locales ou nationales fournissent des aides sur des projets ciblés (forages, serres,aménagements du site ou des locaux).

Aide aux gens de la rue
Aide aux gens de la rue
Dès leur création, les Restos du Cœur ont apporté une aide inconditionnelle et gratuite aux personnes contraintes de vivre dans la rue.
Sur le terrain

Le Camion du Cœur de l'Hérault propose dans la rue, des rendez-vous fixes qui permettent des moments de rencontre et des temps de convivialité. Autour d’un repas chaud à consommer sur place, les équipes de rue apportent de la chaleur humaine et une écoute à toutes ces personnes démunies. C’est aussi l’occasion d’apporter des réponses à des besoins primaires en proposant par exemple des produits permettant de lutter contre les rigueurs climatiques tout au long de l’année (produits textiles, eau, etc.). Les bénévoles distribuent également des vêtements et des produits d'hygiène tous les mois, en période de « grand froid » distribution de Parkas, Polaires, couvertures et duvets pour les personnes sans-abris et, si besoin, orientation sur les autres activités d’aide à la personne des Restos du Cœur.

 

Le camion du cœur va au devant des Gens de la Rue et s'installe à midi, du lundi au vendredi au parking des arceaux et le lundi soir au plan cabanes, où de nombreux bénéficiaires l'attendent.

Le Camion du Cœur c’est environ 50 000 repas servis par an pour 150 à 200 personnes aidées chaque jour. 

 

Dès le matin, une équipe de bénévoles prépare les repas (150 à 200)  à l’aide de produits frais dans une cuisine spécialement équipée au siège des Restos du Cœur à Vendargues : soupe, repas chaud, salades composées, desserts, le tout accompagné de boissons fraiches et, bien sûr, du café.

 

Les bénévoles du Camion du Cœur, ce sont 100 bénévoles qui se relaient en 6 équipes. Ils ouvrent grand leur cœur mais ils donnent aussi beaucoup de leur temps. Ils consacrent environ 6 à 8 heures à cette activité, le temps de préparer le repas à la cuisine de Vendargues, assurer le service du midi ou du soir auprès des gens de la rue et, enfin, rentrer et nettoyer le matériel.

 

Accès aux droits et à la justice
Accès aux droits et à la justice
Connaître ses droits et pouvoir les faire valoir sont deux éléments fondamentaux pour l’exercice de la citoyenneté, garants d’un égal accès à la protection et d’égalité devant la loi. Cela s’inscrit dans le cadre de la mission historique des Restos : lutter contre la pauvreté et l’exclusion sous toutes ses formes.
Sur le terrain

Les Restos du cœur poursuivent la lutte contre la pauvreté et l’exclusion en élargissant encore le champ de leur action aux difficultés légales rencontrées par des personnes qui n’ont pas les moyens d’accéder à leurs droits sociaux et à la justice.  


Accès à la justice
L’accès à la justice est une action ayant pour objectif de favoriser l’accès à l’information juridique et aux services de la Justice en lien avec le Ministère de la Justice et les partenaires locaux (Conseils Départementaux d’Accès au Droit, Barreaux, Associations spécialisées). Il permet à toute personne accueillie de bénéficier d’un accompagnement personnalisé dans les démarches préconisées pour régler ses problèmes. Pour ce faire, les Restos cœur de l’Hérault ont, avec le soutien du Conseil départemental d’Accès au droit de l’Hérault et le CIDFF, mis en place une permanence juridique depuis le printemps 2015. 

 

Des consultations physiques ou téléphoniques, gratuites, sont ainsi accordées par des juristes diplômés à toutes les personnes confrontées à des difficultés juridiques qui en font la demande.

Réalisés en français ou en arabe, les entretiens restent confidentiels et peuvent concerner tous types de conflits :  
- Problèmes de logement (impayés, insalubrité, expulsion…).
- Conflits familiaux (séparation, divorce, gardes d’enfants, pension alimentaire, etc.)
- Conflits au travail (licenciement, harcèlement, refus de paiement, etc.)
- Problèmes d’argent (endettement, recouvrement d’un prêt auprès d’un membre de la famille, etc.)
- Droit des étrangers (accès à un titre de séjour, regroupement familial, accès à la nationalité, etc.)
- Problèmes propres aux familles du Maghreb (divorce au Maghreb, succession, exéquatur, kalafa, polygamie, etc.).
 

Vous pouvez nous contacter à l’adresse suivante : ad34.accesjustice@restosduceour.org.
 

Vous êtes aussi juriste (praticien ou en apprentissage) et vous souhaitez accompagner les personnes accueillies dans leurs démarches ? N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus ; vous pouvez nous rejoindre, nous avons besoin de vous !
 
Accès aux droits 
L’accès à ses droits sociaux relève souvent, pour tout un chacun, d’un véritable parcours du combattant. Cet atelier a pour but d’éviter les ruptures de droits et de favoriser les liens avec les institutions de droit commun en sécurisant les parcours individuels.

Aux Restos du cœur de l’Hérault, les bénévoles inscripteurs rattachés à chaque centre de distribution alimentaire repèrent, au moment de l’inscription, les personnes accueillies qui rencontrent des difficultés pour accéder à leurs droits. Cette personne est ensuite mise en contact avec une bénévole qui est en lien avec des organismes sociaux tels que celui de la CAF, la CPAM, les services sociaux ou encore certaines associations.

 

Accès à la santé

Afin de favoriser l’accès à la santé des personnes les plus démunies, les Restos du cœur de l’Hérault nouent des partenariats avec les centres médico-sociaux du département. Des campagnes de vaccinations, de dépistage hépatite et d’information sont régulièrement organisées dans les Centres de distribution alimentaire de l’Hérault.


Sans le soutien du Centre de vaccination Bouisson Bertrand de Montpellier et des centres de dépistages de Béziers et Montpellier, toutes nos actions de prévention ne seraient pas possibles.

Les bénévoles accompagneront les personnes accueillient avec l’aide des partenaires pour mieux identifier les droits mobilisables dont celles-ci peuvent se prévaloir. Ce type de partenariat permet parfois de débloquer certaines situations, de régler certains conflits avec ces organismes ou de faciliter l’accès aux droits des personnes accueillies grâce à un accompagnement adapté.

 

Ces  actions proposent un accueil inconditionnel : il n’est donc pas nécessaire que la personne accueillie soit inscrite à un centre de distribution alimentaire. 

 

Vous pouvez nous contacter à l’adresse suivante : ad34.accesdroits@restosduceour.org.
 

Grâce à des partenariats noués avec les assureurs, les Restos de l’Hérault distribuent via les centres, des assurances scolaires MAE aux personnes accueillies pour leurs enfants

Accompagnement au budget et microcrédit
Accompagnement au budget et microcrédit
Financer un projet, maîtriser son budget, reprendre la main sur sa situation bancaire et financière etc. : c’est pour répondre à ces besoins que les bénévoles des Restos s’engagent en faveur de l’inclusion bancaire et proposent aux personnes accueillies de bénéficier de conseils budgétaires et de les aider à obtenir un microcrédit.
Sur le terrain

Cette action a pour objectif de proposer à la personne accueillie qui le demande un parcours d'accompagnement pour l'aider dans la gestion de son budget familial et si possible améliorer sa situation financière.

Au centre de distribution alimentaire et lors d'un rendez-vous dédié, le bénévole correspondant examine la situation familiale, personnelle, et économique de la personne afin de réduire ses difficultés bancaires, lui faire prendre conscience de ses possibilités financières, la rendre autonome dans sa gestion ou l'aider à s'orienter vers un travailleur social ou un partenaire d'aide à la personne.


Les Restos du cœur sont également conventionnés pour présenter des dossiers de microcrédit à des partenaires bancaires spécialisés dans le microfinancement.

Destiné aux personnes qui souhaitent financer un projet sans avoir accès au crédit bancaire classique faute de solvabilité et de garanties suffisantes, le microcrédit permet ainsi de financer des biens et/ou services utiles et nécessaires à son insertion sociale ou professionnelle (mobilité et transport, frais de logement, études et formation, équipements d’un logement, frais de santé ou événement de la vie ).

Ateliers de français, accompagnement scolaire et accès à Internet accompagné
Ateliers de français, accompagnement scolaire et accès à Internet accompagné
Dans le but de lutter contre toute forme d’exclusion et de favoriser l’égalité des chances, les Restos du Cœur s’efforcent de soutenir les personnes accueillies dans l’accès à la langue française, orale et écrite.
Sur le terrain

Le but de ces ateliers est d’offrir à tous et inconditionnellement, l’accès au savoir de base et de permettre à chaque personne accueillie de retrouver de l’autonomie et le plaisir d’apprendre. Les lacunes dans la maîtrise de la langue française sont de vraies barrières à l’accès aux droits sociaux, à un logement, à un emploi (rédiger un cv, une lettre de motivation, obtention d’un permis de conduire…).  

 

Aux Restos du Cœur, nous mettons l’accent sur l’accompagnement individualisé, au rythme de la personne accueillie, adulte comme enfant. 
 
Les ateliers de français 
Les ateliers de français sont réservés aux adultes. Les Restos du Cœur de l’Hérault proposent 4 ateliers de Français, plus ou moins spécialisés en fonction du niveau de l’apprenant (alphabétisation, FLE, français). Situés à Montpellier et à Béziers (nous trouver et consulter les horaires), ces ateliers permettent aux apprenants qui le souhaitent de se présenter au Diplôme d’Initiation à la Langue Française (DILF).
 
 
L’accompagnement scolaire  
L’accompagnement scolaire offre à ces enfants les bases nécessaires pour qu’ils réussissent à l’école. Les ateliers sont orientés sur la compréhension, la méthodologie, la lecture, des jeux et des animations. C’est aussi un espace d’apprentissage de la civilité et du respect. 


Dans l’Hérault, nous accueillons en petits groupes tous les enfants à partir de 6 ans, du primaire jusqu’au collège, dans la limite de nos disponibilités. Pour ce faire, 2 ateliers de 2/3 heures hebdomadaires sont ouverts le mercredi après-midi dans des locaux prêtés gracieusement par la mairie de Montpellier. Contrairement à l’aide alimentaire, l’accompagnement scolaire n’est pas conditionné à un plafond de ressources. Il est donc ouvert à tous, inconditionnellement. 


L’enseignement vous intéresse ou vous avez un bon contact avec les jeunes ados ? Ces ateliers de français ou de soutien scolaire ne vous mobiliseront pas plus de 3 heures. Des formations spécifiques de l’apprentissage du français à des personnes en difficulté sont proposées aux bénévoles qui souhaitent s’impliquer dans cette activité (frais de déplacement sont pris en charge par les Restos). Rejoignez-nous ! 

Culture, loisirs, sport & départs en vacances
Culture, loisirs, sport & départs en vacances
Les activités culturelles, de loisirs, physiques et sportives et les départs en vacances proposés dans les centres des Restos du Cœur permettent d’échapper à la fatalité de l’isolement et du repli en recréant du lien, des échanges et de la convivialité.
Sur le terrain

Les Restos du cœur soutiennent également des projets de développement d’activités culturelles et de loisirs à destination des personnes accueillies. Lieux d’échange et de convivialité par excellence, ces moments privilégiés représentent une opportunité pour renouer avec des activités enrichissantes. 

Dans l’Hérault, les personnes accueillies peuvent bénéficier de 2 types d’activités :  

 - Les activités culturelles et de loisir
 - Le départ en vacances

 

Les activités culturelle et de loisir 
Les personnes accueillies par les Restos se sont souvent détournées de la culture, jugée secondaire ou inaccessible. L’objectif de ces activités est de lever les freins économique et psychologique qui privent ces personnes de cet enrichissement et de favoriser l’échange.  
Ces activités permettent un accompagnement dans la durée, complémentaire à l’ensemble des autres actions d’aide à la personne développées par les centres d’activités et luttant ainsi contre toutes les formes d’exclusion. A ce titre, la plupart des Centres de distribution alimentaire de l’Hérault proposent un coin bibliothèque destiné aux adultes comme aux enfants. Les livres sont principalement écrits en français mais certains peuvent être étrangers. Véritable passerelle vers les bibliothèques publiques, ces petits ateliers permettent aussi à la personne accueillie de prolonger la discussion au centre, autour d’un café. La discussion peut s’ouvrir autour des recettes de cuisines et la recherche d’un meilleur équilibre alimentaire.  

Vous regorgez de livres que vous n’utiliserez plus ? N’hésitez pas à faire un don en nature, nous sommes preneurs ! 


Les bénévoles des Restos de l’Hérault invitent également les personnes accueillies à une séance de cinéma pour regarder un film à l’affiche dans les salles. Grâce, notamment, au partenariat établi avec le Gaumont Comédie de Montpellier, chaque Centre de distribution alimentaire est ainsi en mesure de distribuer aux personnes accueillies, en moyenne, une trentaine de places tous les quinze jours, pour visionner un film adapté au public concerné (adulte mais surtout enfant). Des bénévoles « accompagnateurs » proposent généralement une discussion à la fin du film.

 

Départ en vacances  
Selon le CREDOC, près d’un Français sur deux, dont trois millions d’enfants, ne partent pas en vacances chaque année. Ceux que l’on appelle les « nonpartants contraints » évoquent pour 66 % des raisons financières, mais il y a aussi de puissants freins psychologiques, culturels, familiaux. C’est pourquoi les Restos les accompagnent dans leurs projets vacances afin qu’ils deviennent acteurs de leur départ et pour que ces vacances soient réellement facteur d’épanouissement et d’intégration sociale.    

L’objectif des Restos est de proposer aux personnes qui n’ont pas les moyens de partir de pouvoir bénéficier de vacances « comme tout le monde » à la campagne, à la montagne ou à la mer. Les possibilités en termes de durée, de période de départ, de destination et de thématique sont variées, elles permettent de s’adapter aux profils et aux besoins des personnes concernées.  


Les Restos s’appuient sur leur maison familiale de vacances du Val d’Akor en Isère mais aussi sur de nombreux partenaires du tourisme à vocation sociale : villages de vacances, campings, gîtes, résidences hôtelières, centres de vacances et de loisirs pour les enfants…  


Les Restos du cœur de l’Hérault proposent deux dispositifs d’accompagnement des personnes accueillies dans leur séjour. 

Le dispositif « premier départ en vacances » 
Ce dispositif permet à une famille de partir pour la première fois une semaine en contrepartie d’un faible prix, dans un village vacances agréé par la CAF.  

Sur le plan personnel, ces vacances permettent de reprendre confiance en soi, de se redynamiser. Sur un plan social, elles permettent de mieux trouver sa place dans la société. Enfin sur le plan familial, elles permettent à tous les membres de la famille de se rassembler et de vivre des moments privilégiés ensemble. Les retours des séjours se révèlent très positifs et servent souvent d’impulsion à la naissance de nouveaux projets personnels ou professionnels. 

Concrètement, la CAF de l’Hérault confie aux Restos le soin de monter un dossier pour les familles accueillies dans les centres de distribution alimentaire et qui souhaitent partir pour la première fois en vacances dans le cadre du dispositif d’ « aide aux vacances sociales » proposé par la CAF. Une réunion d’information a lieu dans les centres au mois de Janvier. Les familles candidates sont invitées à sélectionner parmi l’offre proposée, les dates et la destination de leur choix. L’équipe des Restos vérifiera ensuite que la famille répond aux conditions posées par la CAF, notamment financières (le quotient familial ne doit pas dépasser un certain plafond). Elle veillera enfin au suivi de la demande dans l’attente de la validation du dossier par la CAF et le suivi du paiement en collaboration avec le bénévole référent du Centre régulièrement au contact de la famille. La CAF assure l’essentiel du financement de ces départs.  

En chiffre : depuis sa création en 2004, le dispositif « premiers départs en vacances » a permis de faire partir 900 familles et 3 000 personnes 
 

Le dispositif « séjour enfant » 
Ce dispositif permet aux enfants de partir seuls en colonie de vacances. Les séjours peuvent aller de 8 à 15 jours. Le financement de ces départs en vacances provient de la CAF via le dispositif d’ « aide aux vacances enfants » et, le cas échéant, de l’aide à la Jeunesse au plein air (JPA) ou des Restos nationaux.

En  chiffre : depuis sa création en 2008, le dispositif « séjour enfant » a permis de faire partir plus de 900 enfants. 
 

L’équipe chargée de la coordination des dossiers vacances est à la recherche de bénévoles pour la période allant de mars à juin, afin d’assurer le suivi des dossiers et saisir les nombreuses données informatiques. Vous souhaiteriez aider de temps en temps les Restos sans avoir de contrainte horaire ? Si vous avez des compétences informatiques (bureautique), nous serions très heureux de pouvoir vous contacter ponctuellement pour nous donner un coup de main. Devenez bénévole ! 

 

Estime de soi
Estime de soi
Parce que l’estime de soi joue également un rôle important dans l’insertion sociale et professionnelle, les bénévoles des Restos du Cœur ont développé, au fil des années, des activités pour aider les personnes accueillies à reprendre confiance en elles.
Sur le terrain

Vestiaire 
Les vestiaires sont présents dans la majorité des centres Restos du Cœur de l’Hérault. Des milliers de vêtements sont collectés chaque année et mis à disposition des personnes accueillies.

 

Les vêtements partent très vite ! N’hésitez pas à faire un don en nature.

 
 
Coiffure et maquillage  
Certains centres proposent ponctuellement des ateliers coiffures et maquillage. Pour en savoir plus, il faut vous rapprocher d’un centre.